Avec un «dinosaure» et un propriétaire de BlackBerry, le jury iCourt est sélectionné

Les avocats d'Apple et de Samsung ont passé la majeure partie de lundi à sélectionner un jury de 10 personnes pour leur dernier procès en contrefaçon de brevets, et ils sont maintenant prêts à présenter leurs arguments d'ouverture mardi matin..

Le premier des quelque 130 futurs jurés a commencé à arriver juste avant 7 heures du matin au palais de justice fédéral de San Jose, en Californie. On leur a demandé quels liens ils pourraient avoir avec Apple, Samsung et Google, leur expérience au sein des jurys, leurs réflexions sur le système de brevets américain et d'autres questions qui pourraient influencer leur verdict..

La nature de l'affaire signifiait que les avocats étaient intéressés par ce que les gens de l'électronique possédaient. Un groupe de jurés de la Silicon Valley pourrait être un groupe assez averti en technologie, mais ce n'était pas toujours le cas parmi les 26 personnes qui sont restées assises devant les avocats lundi après-midi..

Quelques-uns n'avaient pas mis à niveau leurs téléphones à clapet et une personne ne possédait pas du tout de téléphone portable. Un autre, lorsqu'on lui a demandé quel type de téléphone lui et sa femme possédaient, a répondu "Verizon" mais n'a pas pu préciser au-delà.

"Je suis une sorte de dinosaure. Je ne sais même pas ce qu'est un iPad", a-t-il déclaré.

Un homme a déclaré qu'il possédait un BlackBerry, délivré par son entreprise. Mais dans une tournure qui pourrait révéler beaucoup de choses sur la baisse de la fortune de BlackBerry, il a admis qu'il aurait reçu un nouvel iPhone lundi, s'il avait été au travail plutôt qu'en cour.

Plusieurs personnes ont déclaré vivre dans des foyers entièrement Apple avec plusieurs iPhones, iPads et Macbooks - ce qui réjouit sûrement les responsables d'Apple assis au premier rang. En effet, les iPhones étaient le téléphone le plus populaire parmi les futurs jurés. Samsung pourrait vendre plus de smartphones qu'Apple, mais peu de jurés potentiels les possédaient. Parmi la minorité qui avait des téléphones Android, Motorola était le gagnant.

C'est le deuxième cas à être jugé en Californie entre les deux sociétés. Dans celui-ci, Apple allègue que Samsung a violé cinq de ses brevets sur 10 modèles de téléphones et tablettes, tandis que Samsung prétend qu'Apple a violé deux de ses brevets sur neuf téléphones et tablettes.

Les plaidoiries d'ouverture devraient commencer mardi à 9 heures. L'affaire se déroulera les lundis, mardis et vendredis et devrait se terminer fin avril, date à laquelle les six femmes et quatre hommes qui composent le jury entameront les délibérations quotidiennes..

L'affaire est Apple contre Samsung, 12-00630, devant le tribunal de district américain du district nord de la Californie à San Jose.

Martyn Williams couvre les télécommunications mobiles, la Silicon Valley et les dernières nouvelles technologiques pour Le service IDG News. Suivez Martyn sur Twitter à @martyn_williams. L'adresse e-mail de Martyn est [email protected]

Rejoignez les communautés Network World sur Facebook et LinkedIn pour commenter des sujets qui vous tiennent à cœur.