Avec la mise à jour du système d'exploitation Apple Watch, les applications sont sur le point d'être beaucoup plus performantes

Attendez-vous à ce que les applications Apple Watch gagnent beaucoup plus de fonctionnalités maintenant qu'Apple ouvre ses capteurs matériels à des développeurs tiers et autorise les applications à s'exécuter en mode natif sur l'appareil.

Les changements viennent avec watchOS 2, une mise à jour prévue à l'automne et apportera également de nouveaux cadrans de montre et d'autres avancées aux utilisateurs finaux. Pour les développeurs, le fait saillant est que leurs applications pourront utiliser les fonctionnalités matérielles de l'Apple Watch comme la couronne numérique, l'accéléromètre et le capteur de fréquence cardiaque.

Les personnes qui utilisent l'application d'entraînement personnel BodBot, par exemple, n'auront plus à saisir autant d'informations d'entraînement manuellement maintenant que l'application peut collecter des données à partir des capteurs de la montre, a déclaré Sergio Prado, qui a co-développé le programme..

En effet, l'application pourra utiliser l'accéléromètre de la montre pour déterminer quand les gens sont allongés sur un banc de musculation, par exemple, puis suivre le nombre de répétitions qu'ils effectuent..

L'accès aux capteurs permettra également un entraînement plus personnalisé. Le fait de pouvoir se connecter au capteur cardiaque permettra à l'application de déterminer si une personne travaille trop dur et de suggérer une période de repos. Si cette période de repos est trop longue, a déclaré Prado, l'application BodBot pourrait utiliser le moteur taptic de la montre pour donner un coup au poignet, indiquant qu'il est temps de reprendre l'entraînement.

WatchOS 2, disponible pour les développeurs maintenant en version bêta, apporte également la lecture vidéo à l'Apple Watch. Ne vous attendez pas à ce que l'appareil gère de longs clips. Prado soupçonne Apple de publier des directives de développement qui restreignent la taille des fichiers ou limitent les vidéos à de courts clips.

Apple a également indiqué que les applications tierces pourront se connecter directement aux réseaux Wi-Fi, permettant aux programmes qui ont besoin d'une connexion Web de fonctionner même lorsque la montre n'est pas connectée à un iPhone via Bluetooth. Cela signifie que les personnes utilisant une application de fitness au gymnase n'auront pas besoin de transporter leur iPhone pour que l'application fonctionne correctement.

Les développeurs réclament l'accès au matériel de la montre depuis sa mise en vente en avril. Ne pas pouvoir utiliser la couronne numérique et les capteurs signifiait que les développeurs écrivaient essentiellement des applications pour un iPhone moins puissant, au lieu de programmes qui utilisent les composants uniques de la montre, a déclaré Maximo Cavazzani, PDG d'Etermax, qui rend le jeu Trivia Crack.

Tout a changé maintenant, comme Apple l'a expliqué lors de sa conférence mondiale des développeurs lundi.

Donner aux développeurs externes des capacités similaires à celles des ingénieurs logiciels d'Apple était une étape logique, et une étape nécessaire pour leur permettre de créer des applications qui maintiendront l'Apple Watch compétitive par rapport à ses concurrents, a déclaré Cavazzani..

L'accès à ces fonctionnalités matérielles peut entraîner «de grands changements dans la façon dont vous utilisez l'application», a-t-il déclaré..

Les développeurs pourront ajouter des fonctionnalités qu'ils n'ont pas encore pu prendre en compte, a déclaré Hamid Palo, responsable mobile chez Trello, qui développe une application de gestion de projet basée sur le Web du même nom. Il pourrait voir des développeurs créer une application de montre qui utilise HomeKit, la plate-forme de maison intelligente d'Apple, pour allumer les lumières d'une pièce pendant que les gens se promènent dans leur maison.

En laissant l'Apple Watch gérer la logique des applications au lieu de dépendre de l'iPhone, les utilisateurs verront les applications répondre aux commandes plus rapidement, a déclaré Palo..

À l'heure actuelle, des informations sont échangées entre la montre et l'iPhone via Bluetooth, une expérience qui se traduit par le chargement lent de certaines applications. Laisser les applications s'exécuter en mode natif sur la montre éliminera le besoin de communiquer avec un iPhone, réduisant ainsi jusqu'à deux secondes le temps nécessaire pour terminer une transaction, a déclaré Palo..

En supposant que les applications Apple Watch sont conçues pour des transactions qui prennent 10 secondes, cela représente une différence de 20%, ce qui en termes d'application est énorme, a-t-il déclaré,

"De plus en plus de gens utiliseront les applications de surveillance, car l'expérience sera encore meilleure", a déclaré Palo..

Rejoignez les communautés Network World sur Facebook et LinkedIn pour commenter des sujets qui vous tiennent à cœur.